Supernova E3 Tail Light Z-reflector : le test

La visibilité du cycliste est l’une des cause d’accident les plus courantes. Si en principe tous les vélos sont équipés en France des équipements règlementaires, ils ne sont souvent pas adaptés pour assurer une sécurité optimale du cycliste. Le Supernova Z-Reflector est une alternative pertinente pour améliorer son équipement.

Si vous avez acheté récemment un vélo de loisir, vous avez probablement constaté qu’il était fourni avec un équipement plus que limité. Si la loi impose la fourniture de feux de position à l’avant et à l’arrière et d’un jeu de réflecteurs pour les roues, les pédales et à côté des feux, les fabricants ont trouvé une parade souvent peu sympathique, celle de fournir un kit limité et en pratique peu efficace. Ces équipements ne sont pas du tout qualitatifs et ne garantissent en rien au cycliste d’être vraiment visible.

Kit de base fourni avec les vélos non équipés CUBE

Il existe sur le marché assez peu de références de réflecteurs qui soient véritablement performants. Les meilleurs produits sont proposés par des acteurs spécialistes des feux pour les cyclistes comme Supernova.

Caractéristiques du E3 Tail Light Z-reflector

Conçu pour compléter les feux arrière de la série E3 dédiés aux vélos à assistance électrique ou équipés de dynamos intégrées dans les moyeux, le Z-reflector est un catadioptre de grande taille couvrant une surface approximative de 10cm de large sur 3cm de haut, soit une surface 5 fois plus grande que le réflecteur fourni dans le « kit de base » que nous venons d’évoquer. Il est fourni avec une platine en métal permettant de fixer simultanément le réflecteur et un feu E3 sur le porte-bagage.

Sa forme arrondie ajoute un critère esthétique. Il se fixe directement sur un porte bagage et utilise les trous prévus à cet effet, proposant une compatibilité avec les deux écartements standard du marché.

Installation

Comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous, l’installation est simple et à la porté de n’importe quel cycliste. Une clé de 8 suffit pour y parvenir.

Les deux vis s’insèrent dans un trou sans filetage, un petit regret nous concernant pour la durabilité du réflecteur. Un pas fileté aurait été une solution plus avantageuse.

Conclusion

Cette solution apporte une véritable solution alternative aux équipements fournis en standard sur les vélos neufs. Pour ceux qui s’équipent d’un porte bagage, ce réflecteur trouve naturellement sa place. Il existe cependant une version alternative qui permet de se fixer sur le garde boue arrière. Compte tenu de la configuration de ces deux réflecteurs, il ne devrait pas être très compliqué de les fixer sur une tige de selle si on ne dispose ni de garde-boue ni de porte bagage

Note finale : 19/20

Ressources documentaires

Please follow and like us:
error0
Tweet 20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *