Chapelle Saint-Jean des Palus

Située le long de l’avenue de Labarde entre Bordeaux-Lac et Parempuyre, on remarque au même niveau que le château de Grattequina, des vestiges gothiques noyés par la végétation. Il s’agit d’une ancienne chapelle datant du XIXe siècle.

Au lieu dit Grattequina, un petit hameau d’agriculteurs et d’éleveurs produisent des artichauts et assure l’élevage de troupeaux de Vaches.

Construite en 1872 par l’architecte Louis Garros, la chapelle est aussi connue sous le nom de Saint-Jean-de-Lavenelle. Vers 1880, il est question d’ériger ce territoire en paroisse. Mais l’opposition de la communauté de Blanquefort, laissera la chapelle sans paroisse. Elle sera gérée au autonomie par un prêtre qui avait son logement de fonction juste à côté.

Abandonnée à l’aube de la première guerre mondiale, non entretenue, elle sera définitivement désaffectée en 1934. Une partie de l’édifice et en particulier le clocher furent démontés pour éviter pour risque d’écroulement. Une partie des terrains seront acquis en prévision du creusement d’un canal depuis le port de Grattequina vers les bassins à flot de Bordeaux, projet qui avait été en grande partie abandonné dès 1920, puis rayé des projets d’extension du port à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale. Pourtant ce ne sera officiellement qu’en 1960, que le projet sera abandonné.

Aujourd’hui la chapelle se situe dans un très fort état de délabrement, ne subsistant aucune élévation au dessus du rez-de-chaussée. Plusieurs projet de reprise du site et/ou de rénovation furent évoqués mais sans succès.

Please follow and like us:
error0
Tweet 20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *