Feu de Saint-Remy, l’un des deux derniers feu de rive de la Gironde

Le balisage de l’estuaire de la Gironde a été depuis toujours un sujet épineux qui a fait l’objet de demandes d’installation, de plaintes ou de pétitions. Dans la seconde partie du XIXe siècle des petits feux autonomes furent déployés dans l’approche du port de Bordeaux.

Feu de Saint-Remy dans le parc du Phare de Richard

S’il est aujourd’hui difficile de connaître le nombre exact des feux de rive qui furent installés le long de l’estuaire, une chose est certaine, il n’en subsiste aujourd’hui que deux exemplaires de ces petits équipements. Nous avions parlé du Feu de Plagne qui est le dernier à avoir gardé sa position d’origine. Le second, le Feu de Saint-Rémy qui se situait au Bec d’Ambès a trouvé refuge dans le parc du Phare de Richard à Jau-Dignac-et-Loirac.

Installé au Bec d’Ambès en 1860, il était situé sur la rive de la Garonne, diffusant un feu rouge babord. Comme tous ceux feu, il était alimenté au pétrole. L’opérateur descendait la lanterne pour l’alimenter en combustible grâce à des cables avant de le remonter. Il fut électrifié au début du XXe siècle puis désaffecté vers 1970.

Abandonné, il a été acquis par l’association de sauvegarde du Phare de RIchard en 2003 puis restauré à l’identique.

Please follow and like us:
error1
Tweet 20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *