Chapelle de Contaut

Cette petite chapelle est emblématique de ce hameau d’Hourtin et est intimement associée au développement du Centre de Formation de la Marine (CFM) au début du XXe siècle. Abandonnée dans les années cinquante, elle a été restaurée en 2011.

Lorsque le centre de formation est installé, il ne dispose pas de lieu de culte comme d’autres centre peuvent en disposer. Le développement de la base et l’augmentation des effectifs rend nécessaire la mise à disposition d’un tel lieu. Sous l’impulsion de l’abbé Barrière, la chapelle est édifiée en 1930. Il profite de l’aide du capitaine de frégate Denielou qui est à la tête du CFM et d’une main d’oeuvre militaire pour sa construction.

La petite chapelle profite également aux familles qui vivent à Contaut. La petite communauté de 250 âmes va permettre le maintien d’un culte jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale. La zone est alors interdite et son utilisation rendue impossible. Après la fin du conflit, un culte y sera restauré mais il cessera dans les années 50. En effet, le déplacement des familles dans des nouveaux logements construits par la Marine dans le centre d’Hourtin provoquera sa désaffection.

L’ouvrage bénéficie d’une première rénovation en 1970 et de la pose d’un clocheton. La chapelle reprend du service jusqu’à la fermeture définitive du CFM le 1er juillet 2000.

La communauté permanente autour de Contaut et de Piqueyrot s’est reformée entre 2000 et 2010. Plusieurs paroissiens exprimèrent alors leur souhait de retrouver un lieu de culte sur place. Le père Henri Mace, curé d’Hourtin et ancien aumonier du CFM réinstaure en 2011 deux offices réalisés le samedi qui suit le 14 juillet et le 15 août. La tradition veut qu’après ces office un verre de l’amitié est organisé.

En 2016, la ville d’Hourtin procède à la restauration des extérieurs de la chapelle.

One Reply to “Chapelle de Contaut”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *