L’ouragan de 1836 décime six chaloupes au large du Cap Ferret. Après cinq jours de lutte contre les éléments des 78 hommes d’équipage, aucun ne reviendra. En souvenir de ces hommes pris par la mer, une croix des marins est élevée à la Pointe du Cap-Ferret en avril 1868.

Troisième Croix des Marins. Photo DRA 2019


Ensevelie par le sable, la première croix de pierre est remplacée par un nouveau monument dans les années 60 construit avec des matériaux récupérés probablement sur les vestiges du Mur de l’Atlantique du Cap Ferret (bois et métal). L’ancienne croix qui avait été ensevelie sous le sable est alors installée sur le parvis de Notre-Dame-Des-Flots à Lège depuis septembre 1983.

Croix des Marins de 1868 devant Notre-Dame-Des-Flots. Photo DRA

La seconde croix va être détruite par les tempêtes. Un nouveau monument au construit derrière la dune le long de l’actuel chemin du littoral. Construite en granit, elle a été offerte à la commune par la société Esso Rep qui exploitait jusqu’en 1994 le champ de pétrole de Lavergne. Au fil des années, cette croix va être entourée la foret et ne sera plus visible de la mer. En juin 2017, une nouvelle croix sera installée à l’extrémité de la pointe du Cap Ferret.

Author: la gazelle en vadrouille

Blogueur depuis près de 20 ans, passionné de photographie et d'histoire locale, j'aime à faire partager mes découvertes. Chaque semaine je parcours le département de la Gironde à la découverte de son patrimoine et de ses histoires locales.

One Reply to “Les croix des marins du Cap Ferret”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *