La jetée d’Andernos

L’activité de tourisme et des bains de mer a été rythme au gré des navettes qui reliaient les quatre coins du Bassin d’Arcachon. Encore aujourd’hui, les liaisons maritimes entre ses rives sont un lien important pour les populations locales et un attrait pour les touristes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si les jetées de Bélisaire et du Canon sont très populaires, l’ouvrage présent à Andernos est le plus long construit sur le Bassin d’Arcachon.

Avec ses 230m de long cet ouvrage est impressionnant. Il permet surtout de palier à la faible profondeur des eaux le long du rivage. Elle a été construite dès 1926 sous l’impulsion du sénateur-maire d’Andernos, Louis Théodore David. Le projet initial prévoyait un ouvrage deux fois plus long.

Vue d’ensemble à marée basse

Altérée par le temps, elle fut en grande partie reconstruite et élargie en 1995 sous le trait de l’architecte Pierre Rafy. Elle sera à nouveau endommagée par a temête des 23/24 janvier 2009.

Point de vue sur le Bassin

Au delà de son simple attrait pratique pour se déplacer, la plateforme située à son extrémité permet de découvrir le Bassin d’Arcachon jusqu’à son embouchure en passant par le Cap-Ferret jusqu’aux cabanes tchanquées.

La halte nautique située à son extrémité atteint le chenal toujours en eau permettant l’accostage quel que soit la marée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *