L’observatoire Sainte-Cécile ne s’offre qu’aux courageux..

Curiosité au milieu de la ville d’hiver, l’observatoire Sainte-Cécile permet d’avoir un panorama remarquable sur le Bassin d’Arcachon. A la longue vue on y découvre facilement l’île aux oiseaux et ses cabanes Tchanquées. Sa conception très légère mais non moins résistante joue encore des tours à de nombreux visiteurs.

Quand l’architecte de la ville d’hiver, Paul Régnauld et le jeune architecte Gustave Eiffel conçoivent l’observatoire et la passerelle Saint-Paul, rien ne les destine à créer une véritable attraction.

Voué à rendre hommage à la marine avec sa mâture complète d’un grand voilier t (aujourd’hui disparue), l’observatoire garde une des caractéristiques des grands navires, le roulis et le tangage. La structure suspendue de l’escalier peut être très troublante et rappeler le mouvement des cordages de voile. Sa souplesse contraint régulièrement des visiteurs apeurés de stopper leur ascension.

Pourtant par sa structure légère mais très solide, l’observatoire a su résister à toutes les tempêtes depuis sa construction en 1863.

Bibliographie

Observatoire Sainte Cécile, le belvédère le plus connu du Bassin d’ Arcachon, BassinArcachon.org

Observatoire Sainte-Cécile et passerelle Saint-Paul d’Arcachon, C’est En France

Please follow and like us:
error0
Tweet 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *