Le jour où j’ai photographié le Château Trompette

Rares sont les personnes qui, à Bordeaux, peuvent avancer avoir vu un jour des vestiges du Château Trompette en place. Les restes de cette forteresse terrible qui avait pour principal objectif de surveiller les bordelais et les empêcher de se révolter, sont pourtant enfouis sous la place des Quinconces. Cette place cache d’ailleurs d’autres curiosités comme le dernier bunker allemand encore accessible sur ce périmètre.

En 2002, des travaux de sondage réalisés sur la place des quinconces, à proximité de l’ancien bureau de police, mettent au jour une arche et des murs des fondations de la forteresse. De mémoire de bordelais du XXe siècle, ce sera l’une des seules et uniques fois qu’un vestige bâti d’ampleur de cet ouvrage sera mis au jour. Même pendant la seconde guerre mondiale, la construction des bunker de défense allemand ne toucheront pas à ces vestiges.

Photo d’une époque où l’argentique était encore la norme

En 2006 entre la place et les allées d’Orléans, la construction des lignes de Tramway permettrons là aussi de mettre au jour un certain nombre de vestiges de la forteresse.

Pour les plus férus d’histoire, le Musée d’Aquitaine conserve encore des statues et bas-reliefs de la forteresse dans ses réserve.

Please follow and like us:
error0
Tweet 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *