La Tour de By, un phare oublié

Située sur la commune de Bédagan, cet ouvrage a eu de multiples utilisations. Ancien moulin elle fut convertie en Tour de jardin et fut utilisée comme « phare » pour signaler aux pécheurs les rives de la Gironde.

Au XVIIe siècle, est élevé sur ce promontoire haut de 15 mètres un moulin à vent aussi appelé Moulin de la Roque. On le trouve notamment sur la carte de Belleyme. Il est utilisé comme balise pour la navigation sur l’estuaire au début du XIXe siècle. La carte de la Rivière atteste de cette utilisation (1813).

Vers 1825, le moulin est rehaussé et convertit en une tour d’agrément par Arnaud Delignac et fugure en tant que tel dans le cadastre de 1831.

Avec sa hauteur encore augmentée, la tour va servir tout au long du XIXe siècle d’amer pour la navigation, la tour n’étant distante du fleuve que de 300m.

La tour est située sur une croupe de vignes, dominant l’estuaire, au nord du château de la Tour de By. Elle se compose d’un fut comprenant un fronton et des baies aveugles dans le même style que ce qu’on retrouve au Phare de Cordouan. La tour est entouré d’une terrasse circulaire entouré d’un muret. Au sommet un belvédère, accessible par un escalier à vis, dispose de baies en arc brisé ainsi que d’un ouverture sur un balcon circulaire.

La tour faire partie du domaine du Château de la Tour de By et peut se visiter librement à ses jours d’ouverture. On peut alors découvrir après quelques marché un très beau panorama à 360° sur les vignes et l’estuaire.

Please follow and like us:
error1
Tweet 20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *